Une grande partie du programme est placée au premier étage pour respecter les contraintes de la zone inondable, ce qui produit une architecture singulière. Le bâtiment semble flotter à quelques mètres du sol, figurant un vaisseau en vol stationnaire, fixé à la hauteur des toits des maisons environnantes.
Afin d’atténuer la masse et l’impact du projet, le bâtiment est décomposé en quatre volumes, qui semblent se glisser entre les arbres. Ces volumes, occupés par les classes et le centre de loisirs, sont posés sur une série de murs en pierre massive, disposés sur les files Est-Ouest et sur des lignes de fins poteaux métalliques, dans le sens Nord-Sud. Ce contraste lourd-léger est une des marques de fabrique du projet.
Le plan cruciforme assure un fonctionnement simple et lisible. Les circulations ne se résument pas à de simples couloirs. Elles sont traitées comme des lieux de vie, largement ouverts sur le paysage, et offrent des vues sur les quatre orientations. Les cloisons entre les classes et les circulations sont en partie vitrées, pour libérer des perspectives transversales, de façade à façade. L’ambiance intérieure de l’école s’apparente à un plateau paysager, à l’opposé de la typologie classique du couloir confiné entre des salles fermées.
Le rez-de-chaussée accueille le restaurant, la salle multi-activités, et les locaux de support. Ces surfaces sont réparties en deux blocs autonomes, pour préserver la porosité de l’ensemble. Les surfaces libres sont destinées, à l’Ouest, à la cour et au préau, tandis que la rive Est est affectée aux stationnements. Le préau est prolongé par une terrasse en bois, elle-même étendue par une pelouse de jeu. A l’angle Sud-Ouest, un bassin de rétention d’eaux pluviales forme un jardin humide, inaccessible aux enfants, mais donnant une image physique de l’inondabilité du site.
À l’étage, les cinq classes sont orientées à l’Ouest. Les bureaux, les salles de repos et d’informatique, la bibliothèque et le centre de loisirs sont disposés sur la façade Est. Les locaux de support technique occupent la bande centrale.

École , Nîmes, Gard, France
+
 

Surface
1750 m2
Coût
3,5 M.€HT
Maître d'ouvrage
Ville de Nimes, Direction de la construction
Architectes mandataires
Tectoniques
Architectes associés
Atelier GA
Paysagistes
Itinéraire bis
Concepteurs lumières
Les Eclaireurs
Ingénieur structures
Anglade Structures Bois
Ingénieurs QEB
Indiggo
Ingénieurs TCE et OPC
IGBAT
Consultants environnement
Azur
Approche environnementale
BBC-Effinergie (avec une consommation inférieure à 40 kWh d’énergie primaire par m2 et par an)
Label Or de l’association Bâtiments Durables Méditerranéens
Etanchéité à l’air 1,14 m3/h.m2 mesurée par le test « blower door »
Pompe à chaleur géotechnique, sur échangeur eau de nappe phréatique (chauffage en saison froide et le rafraîchissement en saison chaude)
Eau chaude sanitaire solaire
Ventilation naturelle

documents à télécharger
/ Detail Review of architecture 994 KB
/ Press Release 2,00 MB